La réforme fiscale 2017 mise en œuvre par la loi du 23 décembre 2016 a introduit une modification au niveau du mode de détermination du bénéfice par comparaison des recettes et dépenses d’exploitation à partir de l’année d’imposition 2017.

Ainsi …

  • tout commerçant, artisan, agent d’assurances, exploitant en nom personnel ou sous forme d’une entreprise collective  

  • toute personne réalisant un bénéfice provenant de l’exercice d’une profession libérale (médecin, architecte, avocat, conseiller, agent d’assurances, …) exploitant en nom personnel ou sous forme d’une entreprise collective

  • toute société de droit étranger ayant un établissement stable au Luxembourg

dont le chiffre d’affaires dépasse le seuil de 100 000 EUR par an, sera obligé de tenir une comptabilité en partie double et d’établir un bilan et compte de profits et pertes à partir de l’année d’imposition 2017.

 

N’hésitez pas à nous contacter pour avoir de plus amples renseignements quant à ce sujet

Fisogest S.A. publie cet article à titre purement informatif, et ne peut être tenu responsable en cas d’erreurs ou omissions.